Commentaires de la Parasha publiés chaque semaine en hébreux par Yoav LEVI et traduits par Guillaume ABOULKER.

 

Les voiles

Parachat Vayakhel-Pékoudé

Dans la paracha, dans la description de l’achèvement de la construction du Tabernacle, on trouve plusieurs fois l’instruction de couvrir et de cacher par différents voiles, différents objets. Le premier voile est le propitiatoire qui recouvre l’arche d’alliance dans laquelle il y a les tables du Témoignage. Le deuxième, ce sont les chérubins. Puis ensuite le rideau et enfin le voile de la cour. En plus de ces quatre écrans, apparaît une description unique du nuage qui recouvre tout le tabernacle.

Le propitiatoire (Kaporet)

Au début, il est dit que l’arche d’alliance se trouve au centre du Tabernacle et qu’on y a déposé des deux tables sur lesquelles il y avait la loi donnée au peuple d’Israël. Sur l’arche on a placé le propitiatoire : « Il plaça le propitiatoire par-dessus ». Le propitiatoire, comme son nom l’indique en hébreu Kaporet (כפורת ) est un voile qui recouvre l’arche. Le couvercle sur les tables témoigne de l’importance de la loi symbolique et de son statut unique. Le contenu de la loi écrite sur les tables est le fondement et le but de l’édification du Tabernacle. Le propitiatoire préserve la loi comme un trésor précieux qui doit être bien défendu. Le rapport à la loi se manifeste par son respect en sachant que c’est cela qui soutient le monde. C’est pourquoi le propitiatoire et l’arche se trouvent dans l’endroit le plus intérieur du Tabernacle. Cela symbolise l’adoption personnelle de la loi en la plaçant dans un lieu intérieur. Le propitiatoire souligne aussi la dimension intime de la loi, dont chacun se rend compte de manière privée et personnelle. Cela témoigne de la capacité de la loi à expier (la racine du mot Kaporet – propitiatoire signifie non seulement recouvrir mais aussi expier). La loi par son essence amène l’Homme à se libérer du sentiment de culpabilité et expier le sentiment de la faute.

Les chérubins (הכרובים)

Le deuxième voile de l’arche ce sont les deux chérubins. « Ces chérubins auront les ailes étendues en avant et dominant le propitiatoire». Les chérubins (figures dressées) recouvrent de leurs ailes étendues le propitiatoire et donc sur l’arche d’alliance et les tables qui sont dedans. Pourquoi cela ? Les chérubins indiquent par leurs ailes tendues que la loi est protégée d’une protection supplémentaire, dans la mesure où la loi protège ceux qui l’accomplissent. Mais, le mouvement vers le haut des ailes des chérubins peut avoir un autre sens. C’est comme si l’observance de la loi donnait des ailes et conférait une force élevée et pleine de vie. Les tables de l’alliance veillent comme l’image des chérubins dynamique et puissante.

Le rideau (Parokhet)

La Parokhet(פרוכת) est une sorte de rideau dont le but est de séparer l’espace de l’arche d’alliance et le reste du Tabernacle. « Il introduisit l'arche dans le Tabernacle et suspendit le rideau recouvrant pour abriter l'arche du Témoignage. »  Rappelons que la loi, par sa définition même, crée une séparation, des limites et des mesures. Le rideau montre ce principe de séparation, comme par exemple, la distinction entre ce qui peut être vu et ce qui ne peut pas l’être, entre ce qui est temporairement dévoilé et ce qui est complètement caché, jusqu’où s’approcher et quand. Le rideau montre également que la loi a un côté caché, mystérieux à nos yeux. Nous n’avons pas le pouvoir de saisir immédiatement le mode de fonctionnement de la loi et toutes ses conséquences à court et long terme. Elle agit sur nous, même si nous ne réussissons à la comprendre. La loi est constamment présente.

Le voile de la cour (מסך החצר)

« Il posa le voile de la porte de la cour. »
Le voile crée une frontière entre la cour du Tabernacle et ce qui est en dehors. Cela exprime aussi le principe de séparation entre l’intérieur et l’extérieur. L’intérieur doit être distingué de l’entourage, tout comme le principal et essentiel et le marginal, entre le centre et la périphérie. L’entrée du Tabernacle et celle du Saint des Saints ne sont pas immédiates.  Il faut d’abord traverser le voile de la cour. Ainsi, nous nous approchons des tables qui sont dans l’arche. Nous traversons cet écran pour franchir les « portes de la loi ».  Ainsi, nous devons nous souvenir d’où nous venons et savoir que nous allons de l’extérieur vers le plus intérieur et nous devons nous préparer à nous retrouver progressivement, en présence de la loi. Traverser ces quatre voiles est une préparation importante, afin d’intégrer et d’adopter toutes les dimensions que la loi exprime à travers eux.

Le nuage (הענן)

Le nuage recouvre également comme un voile (le mot 'Anan'-'ענן'  qui signifie le nuage présent également le voile) mais pas comme les précédents car il couvre le Tabernacle entier . « Alors le nuage enveloppa la Tente d'assignation et la majesté d'Adonaï remplit le Tabernacle. » Le nuage est le résultat de notre rapport à la loi et aux quatre voiles. Quand l’arche des tables du Témoignage se dresse comme une valeur centrale entourée de voiles, quand la loi est respectée et interprétée de manière personnelle, alors, et seulement alors, sont créées les conditions de la présence et la plénitude de la gloire d'Adonaï. La présence de l’Homme face à soi-même est la réalisation du sens de la loi.

À propos de l'auteur Yoav Levy:

"Je suis né à Jérusalem, j'ai étudié les études juives à l'Université hébraïque et à l'Institut Schechter de Jérusalem.

J'habite à Paris, j'enseigne des textes bibliques et Chazanim, et je traduis de divers domaines du français vers l'hébreu, dans un blog écrit sur la Parasha avec un point de vue social et psychanalytique.

A travers, entre autres, une analyse de la structure littéraire de l'histoire et du texte biblique, et dans une lecture qui n'abandonne pas le contexte historique dans lequel le texte est né, je cherche à présenter ces aspects. La découverte des liens possibles entre la philosophie biblique et la psychanalyse et la coquille grossière et mince qui habille et couvre l'examen du point intérieur du cœur est l'intention qui me préoccupe."

קהילה המסורתית נווה צדק

| 058-4610452

| nevetzedek.masorti@gmail.com

| רחוב שלוש 42 פינת אילת, שכונת נווה צדק, תל אביב

Chelouche St 42, Tel Aviv-Yafo

  • Facebook Social Icon

Kehilat Neve Tzedek @ 2017